les figures de style /les modalités

LES FIGURES DE STYLE/LES MODALITES APPRCIATIVES

LES FIGURES DE STYLE La métaphore et la comparaison sont des figures de style qui expriment l’analogie (la ressemblance). Elles servent à valoriser, à dévaloriser ou à expliquer en émouvant (touchant) le lecteur pour agir sur lui.

LA COMPARAISON rapproche deux éléments différents par un outil. Elle est constituée d’un comparé, d’un outil de comparaison et d’un comparant, Celle voiture est comme une fusée.
LES OUTILS DE COMPARAISON :
Pareillement comme, pire, différemment, moins, mieux, moindre. ressembler à,.., sembler..,, faire penser à…. distinguer..,. prendre pour… passer pour…De même que.. , plus… que…, moins…que..,, aussi… que…. ainsi que.. on dirait,.., à la manière de…, à la façon de…- en comparaison avec… semblable à…. identique à…. tel…, pareil à…, analogue à…

LA M1TAPHORE C’est une comparaison sans outil. Cette fille est un ordinateur. On forme une métaphore à partir :
– d’un nom + adjectif: Ce père a le coeur dur. – d’un sujet + verbe : Son coeur brûle. – d’une apposition/périphrase : Le bain maure, un vrai Enfer…
– d’un nom + attribut : Ce garçon est un monstre.
– d’un nom + complément :
II a un coeur d’acier.

– d’un adverbe : Il travaille machinalement.

-LA PERSONNIFICATION est une métaphore qui donne un caractère humain à un objet ou à une idée

L’HYPERBOLE : Elle est synonyme d’EXAGERATION. Pour l’exprimer on utilise :
– Des chiffres: Mille feuilles, mille pattes, mille et une nuits, à deux pas de. . .
– Des adjectifs : Monstrueux, catastrophique, géant, infatigable…
– Des noms : Un ange, un prophète, un diable, un ogre, une merveille. . .
– Des préfixes : Archi, super, extra, hyper. .
– Des adverbes : Trop, pire, totalement, uniquement, entièrement…

LES MODALITÉS APPRÉCIATIVES Dans un énoncé, pour agir sur le lecteur ou exprimer un point de vue, l’orateur emploie des modalités appréciatives valorisantes (positives, mélioratives, favorables, laudatives) ou dévalorisantes (négatives, défavorables, dépréciatives, péjoratives). Elles sont de nature adjectivale, adverbiale, nominale ou verbale.
LES MODALITES APPRCIATIVES VALORISANTES : Exemple:
-Les adjectifs : Beau, joli, travailleur…
-Les noms : Le gagnant, le chanceux, le champion…
-Les adverbes: Brillamment, heureusement, sérieusement…
-Les verbes : Féliciter, exceller, réussir…
-Les préfixes : Super, extra, bien…
LES MODALITES APPRECIATIVES DEVALORISANTE : Sale, hypocrite, vieillard…
-Les noms: Un voleur, un voyou, une masure…
-Les adverbes : Maladroitement,
malheureusement, méchamment…
Les verbes : Pleurnicher, trembloter, sautiller… Les suffixes : ette, ard, âtre…
Remarque :Il est rare de trouver des modalités appréciatives dans un énoncé scientifique, parce que le discours scientifique est neutre et objectif.

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

هذا الموقع يستخدم Akismet للحدّ من التعليقات المزعجة والغير مرغوبة. تعرّف على كيفية معالجة بيانات تعليقك.